Par sa mission, l’Alliance Arc-en-ciel croit que l’utilisation de termes appropriés contribue de manière importante à la promotion et à la défense des droits de la diversité sexuelle et la pluralité des genres (DSPG).  Depuis quelques années, le vocabulaire de la DSGP connait une évolution importante. Il comporte d’ailleurs plusieurs termes et définitions dont le sens et l’usage peuvent varier. À cet effet, il est important de considérer qu’il n’existe pas de définitions consensuelles propres à chaque composante ou terme employé pour parler de la diversité sexuelle et la pluralité des genres.

Cette section se veut un espace de sensibilisation à l’égard des termes et des définitions existants en vue de favoriser l’inclusion et le respect de chaque personne touchée de près ou de loin par cette réalité. En ce sens, il revient à la personne concernée de déterminer le ou les termes la décrivant le mieux. Les définitions présentées par l’Alliance Arc-en-ciel sont le fruit de plusieurs réflexions que nous souhaitons être les plus justes et inclusives possible. Cependant, l’organisme ne prétend pas détenir la vérité absolue sur ces réalités qui sont multiples et uniques selon le vécu des personnes.

Les composantes de la diversité sexuelle et la pluralité des genres

Orientation sexuelle

L’orientation sexuelle fait référence à plusieurs dimensions indépendantes. Les dimensions les plus couramment abordées sont l’attirance sexuelle, l’attirance émotionnelle, les comportements sexuels et l’identification sexuelle. Lorsque l’on parle d’orientation sexuelle, il est possible d’employer des termes comme hétérosexualité, bisexualité, homosexualité, pansexualité, asexualité, etc.

Genre assigné à la naissance

C’est ce que la société actuelle identifie comme étant homme ou femme selon différentes caractéristiques corporelles sexuelles telles que l’apparence des organes génitaux internes ou externes, la capacité de reproduction ou même en fonction de chromosomes sexuels. C’est ce qui est écrit sur le certificat de naissance de la personne.

Actuellement, la notion de sexe assigné à la naissance ne rend pas compte de la réelle diversité des corps et les réduit à une conception binaire du sexe (homme/femme). Pourtant, il existe d’autres réalités tout aussi légitimes qu’être homme ou femme.

Identité de genre

Désigne le genre auquel s’identifie une personne sans nécessairement être en lien avec le sexe assigné à la naissance. Il s’agit d’une expérience intime et propre à chaque personne. Le genre est un continuum d’auto-identification personnel et légitime comprenant le genre féminin ou masculin ainsi que toutes possibilités de nuances à l’intérieur ou à l’extérieur de ces deux pôles.

Expression de genre

Défini la manière dont la personne exprime et extériorise son identité face à autrui. Cette composante se définit en fonction de ce que notre société identifie comme féminin ou masculin, voire en fonction des stéréotypes liés au genre.

L’expression de genre passe par le langage, l’apparence physique (cheveux, vêtements, maquillages, etc.), le prénom ou pronom utilisé ou toute autre action entreprise pour communiquer son identité. Ainsi, l’expression de genre n’est pas nécessairement une manifestation de l’identité de genre.

Les mots de la diversité sexuelle et la pluralité des genres

Homosexualité

Terme employé pour parler des personnes dont le comportement, l’attirance sexuelle et émotionnelle et l’identité sexuelle sont tous ou en partie orientés vers une personne qui se définit du même genre qu’elles.

Hétérosexualité

Terme employé pour parler des personnes dont le comportement, l’attirance sexuelle et émotionnelle et l’identité sexuelle sont tous ou en partie orienté vers une personne qui se définit du genre opposé au sien.

Bisexualité

Terme employé pour parler des personnes dont le comportement, l’attirance sexuelle et émotionnelle et l’identité sexuelle tous ou en partie orientés vers une personne qui se définit de genre semblable au sien ou non.

Pansexualité

Terme employé pour parler des personnes dont le comportement, l’attirance sexuelle et émotionnelle et l’identité sexuelle ne sont pas restreints à la notion de genre.

Asexualité

Terme employé pour parler des personnes qui ne ressentent pas d’attirance sexuelle, ou rarement. Il s’agit d’un terme parapluie qui inclut une diversité de degrés d’attirances.

Intersexe

Intersexe est un terme parapluie désignant les personnes qui, à la naissance, ont un corps qui ne correspond pas à ce que la société attribue au masculin et au féminin.

Cisgenre

Une personne cisgenre est une personne dont l’identité de genre correspond à ce qu’avait coché la/le médecin à sa naissance (genre assigné à la naissance).

Trans

Le terme trans est un terme parapluie qui inclut toute personne dont le genre ne correspond pas au genre qui lui a été assigné à la naissance (toute personne n’étant pas cisgenre). Ce terme peut inclure ou non les personnes non-binaires, selon leur propre auto-identification. Une femme trans est une femme pour qui la ou le médecin a coché M (sexe masculin) sur son acte de naissance. Un homme trans est un homme pour qui la ou le médecin a coché F (sexe féminin) sur son acte de naissance. Les parcours trans sont multiples. Dans le but d’affirmer son identité de genre, ces parcours peuvent impliquer une transition sociale, légale et/ou médicale.

Non-binaire

C’est un terme parapluie qui inclut, entre autres, les personnes qui s’identifient à la fois comme homme et femme, ou encore à ni l’un ni l’autre. Ces personnes préfèrent souvent qu’on utilise des pronoms neutres pour s’adresser à elles (ex. : les épicènes ou les pronoms émergents tels que iels, ielles, celleux, etc.) La binarité des genres résulte des constructions sociales binaires (homme-femme) qui limitent l’identité de genre à deux sexes auxquels sont associés des stéréotypes de genre dit masculin ou féminin. En contrepartie, la fluidité de genre est un éclatement de la binarité de genre. L’identité de genre d’une personne non-binaire sort de la binarité homme/femme.

Queer

Personnes qui ne se retrouvent pas dans l’acronyme LGBT+ et qui n’acceptent pas d’être étiquetées en fonction de leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. La réappropriation de ce terme, autrefois considéré comme péjoratif, est une forme d’empowerment. Certaines personnes queers incluent un aspect politique de rejet des normes sociales dans cette auto-identification.

Bispiritualité

La bispiritualité est une identité propre des Premières nations qui indique à la fois une identité autochtone et une appartenance à la diversité sexuelle et la pluralité des genres. Cependant, chaque communauté autochtone a sa propre définition de la bispiritualité, notamment en ce qui a trait à la dimension spirituelle du terme. La bispiritualité ne peut être réduite aux seules dimensions que sont l’orientation sexuelle, l’identité de genre et l’expression de genre.

Pour pousser
la réflexion plus loin

Le lexique LGBT sur la diversité sexuelle et de genre en milieu de travail réalisé par la Chambre de commerce LGBT du Québec (CCLGBTQ) ; https://cclgbtq.org/wp-content/uploads/2015/12/Lexique-LGBT.pdf

Le lexique LGBT réalisé par La coalition des familles LGBT; http://www.familleslgbt.org/documents/pdf/CFH_MELS_Module_Lexique_FRA.pdf

Guide des pratiques d’ouverture à la diversité sexuelle et de genre en milieu collégial et universitaire réalisé par la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’Université du Québec à Montréal ; http://chairehomophobie.uqam.ca/partage-des-savoirs/outils-disponibles-2-1/334-guide-des-pratiques-d-ouverture-a-la-diversite-sexuelle-et-de-genre-en-milieu-collegial-et-universitaire.html

Un grand nombre de termes relatifs à la diversité sexuelle et de genre sont intégrés dans le Grand dictionnaire terminologique de L’Office québécois de la langue française (OQLF); http://www.gdt.oqlf.gouv.qc.ca

Vous pourrez également retrouver plusieurs définitions dans le glossaire les mots de la diversité liée au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle produit en mai 2017 par Dominique Dubuc et la FNEEQ-CSN. Vous pouvez retrouver le document complet ici : http://fneeq.qc.ca/wp-content/uploads/Glossaire-2017-08-14-corr.pdf.

Sources

Dubuc, D. et la FNEEQ-CSN. (2017). LGBTQI2SNBA+ Les mots de la diversité liée au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle. Document PDF. Repéré à http://fneeq.qc.ca/wp-content/uploads/Glossaire-2017-08-14-corr.pdf.

Alliance Arc-en-ciel de Québec. Place des diversités. Repéré à  www.arcencielquebec.ca/canada150.

Bastien Charlebois, J. (2011). Au-delà de la phobie de l’homo : quand le concept d’homophobie porte ombrage à la lutte contre l’hétérosexisme et l’hétéronormativité. Reflets, 17(1), 112–149. doi:10.7202/1005235ar

Beaulieu-Prévost, D. et Fortin, M. (2015). La mesure de l’orientation sexuelle : historique et pratiques actuelles. Sexologies, Volume 24, Issue 1, January–March 2015, Pages e15-e19.

Dubuc, D. et la FNEEQ-CSN. (2017).  LGBTQI2SNBA+ : Les mots de la diversité liée au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle. Repéré à http://fneeq.qc.ca/wp-content/uploads/Glossaire-2017-08-14-corr.pdf.

Encyclopédie Canadienne. (2015). Bispiritualité. Repéré à http://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/two-spirit/.

Fondation Émergence. Guide d’information : Intégrer les personnes trans en milieu de travail.

Igartua, K. et Montoro, R. (2015). Les minorité sexuelles : concepts, prémisses et structure d’une approche clinique adaptée. Santé mentale au Québec, 40(3), 19–35. doi:10.7202/1034909ar

ILGA. (2017). Cartes – lois sur l’orientation sexuelle. Repéré à http://ilga.org/fr/cartes-lois-orientation-sexuelle

InterVisibility – Organisation internationale intersexe Europe. (s.d.). Les intersexes : de qui s’agit-il? Quels sont leurs réseaux?. Repéré https://ciaintersexes.files.wordpress.com/2017/01/brochure-cia.pdf

Libres & Égaux – Nations unies. (s.d.). Note d’information : Intersexe. Repéré à https://unfe.org/system/unfe-67-UNFE_Intersex_Final_FRENCH.pdf.