was successfully added to your cart.

Hommage à Laurent Mc Cutcheon – 29 Août 2019.

By 29 août 2019 Communiqués, Culture

Laurent McCutcheon nous a quitté le 4 juillet 2019 en usant de son droit à mourir dans la dignité.  Alors que nos voisins fêtaient le jour de leur indépendance, les communautés de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre du Québec apprenaient avec une profonde tristesse le décès de ce militant de la première heure.

Laurent était un pionnier de la lutte des droits LGBTQ+ au Québec, et ce, dès les années 70, malgré une situation difficile à l’époque pour les homosexuels. Rappelons qu’en 1976, par exemple, le gouvernement demandait de nettoyer Montréal de ses homosexuels à l’occasion des Jeux olympiques. 200 personnes étaient arrêtées lors de rafles. Nous ne pouvons qu’apprécier le chemin parcouru en 43 ans. Chemin auquel Laurent a amplement contribué.

En 1984, Laurent devint bénévole pour Gay Écoute, qui deviendra Interligne en 2017, six mois plus tard, il en devenait le président. Les premières années furent difficiles, l’organisme me fonctionnait qu’avec les aides financières des membres. Il s’est impliqué dans de nombreuses actions, par la rédaction et la présentation de mémoires, d’interventions, de négociations, souvent derrière des portes fermées avec les décisionnaires aussi bien provinciaux que fédéraux pour faire avancer la lutte contre l’homophobie et faire disparaître les discriminations. Il a permis le mariage et la reconnaissance des conjoints de faits de même sexe, ainsi que l’inscription de la non-discrimination basée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre dans une quantité impressionnante de lois et de textes réglementaires que nous pensons aller de soi aujourd’hui. 

En 2000, il a fondé la Fondation Émergence pour lutter contre l’homophobie et en 2003, il a créé la journée de lutte contre l’homophobie, qui est devenue ensuite la Journée internationale contre l’homophobie puis enfin la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie en 2014. Elle est célébrée tous les 17 mai, et est organisée à Québec par l’Alliance Arc-en-ciel. Ce 17 mai est connue et est célébrée dans beaucoup de pays à travers le monde. Elle permet non seulement de rappeler chaque année que l’homophobie est un combat de tous les jours encore aujourd’hui et encore au Québec, mais cela permet aussi de faire rayonner le modèle de société québécoise à l’international et d’inspirer et d’offrir un espoir à nos amis moins chanceux que nous, partout à travers le monde.

Il a aussi instauré le Prix lutte contre l’homophobie décerné annuellement qui est devenu en 2014, le prix Laurent McCutcheon, honneur amplement mérité. Ce prix qui a été remis par exemple à Justin Trudeau, Christiane Taubira, Xavier Dolan, Ariane Moffat, Michel Tremblay, Dany Turcotte entre autres.


Je n’ai pas eu la chance de rencontrer Laurent en personne. Mais j’ai eu celle de pouvoir converser avec lui par écrit quelques semaines seulement avant son décès. J’ai découvert un homme patient, intelligent et d’une profonde humilité. J’ignorais qui il était au début, il s’est juste présenté à moi comme un simple bénévole de longue date. Quand j’ai su qui était Laurent, j’ai encore plus apprécié ses compliments concernant mon travail sur la page facebook de l’Alliance Arc-en-ciel et quand j’ai appris au moment de son décès, qu’il était gravement malade déjà depuis plusieurs années, j’ai été encore plus touché et impressionné que malgré la maladie et la fin de sa vie qui s’approchait, il a pris le temps de juste féliciter un bénévole lambda de son travail.

Laurent avait la force de ses convictions, celles des personnes qui savent que ce qu’elles font est bon et nécessaire, une intelligence visionnaire, une profonde humilité, un leadership qui amenait tout le monde à aller dans son sens et à l’aider à réaliser ses projets. Il arrivait par la douceur, la discussion et le consensus à faire des changements importants pour nos communautés. Sa persévérance était admirable, aussi bien dans le travail que dans sa vie privé – un couple qui dure 45 ans est impressionnant à bien des égards. 

Laurent pensait que si l’homophobie devrait continuer à être combattue, le temps des discriminations était pas mal derrière nous au Québec et qu’il faudrait dans les prochaines années parler non plus de la tolérance ou de l’égalité, mais parler plutôt d’inclusion.  Les différences ne devraient jamais être un élément qui autorisent les discriminations, et elles n’ont pas à être tolérées, elles sont, c’est tout, et nous devrions les chérir. Je pense que Laurent aimerait cette phrase d’Antoine de St Exupéry, auteur du petit prince entre autres, que je vous propose de méditer : « Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit. »

Malgré tout ce que je viens de vous dire, je dois admettre, que je n’ai pas les mots suffisants pour décrire l’admiration que j’éprouve et transmettre l’honneur que je ressens d’avoir eu la chance d’avoir pu échanger, ne fussent que quelques mots avec Laurent. Si le Québec, est aujourd’hui, un des trop rares havre de paix pour les communautés LGBTQ+ à travers le monde, c’est en grande partie grâce à lui.

Et c’est pourquoi, je vous propose pour nous souvenir du chemin parcouru c’est quarante dernières années, pour  présenter nos condoléances à Pierre, son époux et à tous les proches de Laurent et pour dire un grand MERCI à cet homme admirable qui nous a quitté, et à qui nous sommes si redevable, de faire tous ensemble une belle et longue minute de silence.

Merci à toutes et tous.

Merci Laurent !

Bonne Fête Arc-en-ciel à toutes et tous !

Par Michel Hubert