was successfully added to your cart.

Fun with Flags – Amusons-nous avec des drapeaux – 1ère partie

By 27 avril 2019 Culture

Le docteur Sheldon Cooper (personnage de Big Bang Theory) me pardonnera d’utiliser son image pour ces quelques billets de blog de vexillologue qui s’en viennent, dont celui-ci est le premier volet. Il existe un grand nombre de drapeaux qui concernent les communautés de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre. Manière de s’identifier, de revendiquer, il y en a pour  les identités de genre, les orientations sexuelles, les orientations romantiques, les orientations relationnelles et les pratiques sexuelles.  Souvent il existe même plusieurs drapeaux pour le même groupe. Bien souvent, avec le temps, un seul restera et s’imposera, alors que l’autre tombera dans les limbes de l’histoire.

L’intérêt ici, n’est aucunement de faire une liste exhaustive des drapeaux des fiertés (il y en a beaucoup d’autres), mais plutôt de faire œuvre d’information et d’éducation. Après tout, avoir un drapeau peut être aussi positif que d’avoir un mot pour se décrire. Lorsque l’on fait partie d’une minorité, le sentiment d’appartenance est un besoin important auquel un drapeau de fierté peut être une des réponses.  A noter tout de même que les description des drapeaux ne sont pas une science, j’ai tenté d’indiquer les significations de plusieurs lorsque j’ai été capable de regrouper des sources concordantes. L’histoire même du drapeau arc-en-ciel est différente d’une source d’information à l’autre.

Dans ce premier billet, nous allons nous intéresser aux 3 drapeaux principaux généraux.

Drapeau Arc-en-ciel

de Gilbert Baker en 1978-1979

Ce drapeau a été créé pour de la Marche des Fiertés de 1978 à San Francisco (États-Unis). La production du drapeau est lancée un an plus tard pour la marche de protestation contre l’assassinat d’Harvey Milk. Des histoires font l’état d’une référence au Magicien d’oz et à sa célèbre chanteuse Judy Garland et sa toune universelle aujourd’hui : Over the rainbow. L’influence du mouvement hippie est évident.
Gilbert Baker retire le rose (attribué au sexe), il semblerait que cette couleur n’était plus disponible chez la Paramount Flag Company chargé de la production. Gilbert Baker a aussi finit par retirer le turquoise (attribué à l’art) et l’indigo (attribué à la sérénité) pour ne laisser qu’une bande de bleu roi. Le drapeau prend sa forme finale en 1979 et reste inchangée à ce jour. C’est le drapeau le plus utilisé par la communauté LGBT et le plus connu du grand public. Le 17 juin 2015, le Museum of Modern Art (MoMA) de New York acquiert le premier drapeau arc-en-ciel.

• Rouge : vie & sexe
• Orange : soin & amitié
• Jaune : vitalité & énergie
• Vert : nature & sérénité
• Bleu : art & harmonie
• Violet : spiritualité & gratitude

Des variations locales existent, comme par exemple aux USA, au Canada, en Afrique du Sud ou en Bretagne qui mixe fierté nationale et fierté LGBT+.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_arc-en-ciel

Drapeau de la communauté Intersexe

* : Organisation Intersex International Australia

La version de l’OIIA est aujourd’hui plus utilisée que la version de Natalie Phox car elle est plus reconnaissable et bien différente des autres drapeaux des Fiertés. Cela dit, le débat  reste d’actualité et l’utilisation d’un drapeau ou de l’autre diffère selon les personnes.
Version de l’OIIA
• Cercle complet : en opposition aux symboles de Vénus et de Mars
• …violet : mélange de bleu et de rose
• Fond jaune : opposé au violet, donc au bleu et au rose

Drapeau de la communauté Transgenre

Pour le drapeau de fierté des transgenres, il y a deux versions concurrente, la version la plus connue est celle de Monica Helms, créée lors de la Marche des Fiertés en 2000 à Phoenix (États-Unis). Celui de Jennifer Pellinen reste peu utilisé, il risque en effet d’être confondu avec le drapeau bisexuel.

On peut trouver d’autres drapeaux liés à la communauté transgenre sur cette page wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeaux_transgenres

Version de Monica Helms
• Bleu : masculinité
• Rose : féminité
• Blanc : personnes intersexes, personnes en transition, neutralité, agenres, non-binarité
Version de Jennifer Pellinen
• Rose : féminité
• Violet clair : plutôt féminin
• Violet : non-binarité
• Violet foncé : plutôt masculin
• Bleu : masculinité

Dans la deuxième partie de cette vague de billets de vexillologie, je présenterai quelques drapeaux liés aux orientations sexuelles et/ou romantiques et sous-cultures.

Par Michel Hubert