was successfully added to your cart.

Rotterdam à La Bordée, une question de genre

By 22 janvier 2019 janvier 23rd, 2019 Culture, Evenements

Du 15 janvier au 9 février, le théâtre de La Bordée qui se situe sur la rue st joseph, propose une pièce particulière : Rotterdam. C’est un démarrage un force que nous propose le théâtre de basse-ville avec cette pièce, émouvante et troublante sur l’identité de genre.

Alice vit avec Fiona depuis sept ans. La veille du Nouvel An, elle décide de sortir du placard et de l’annoncer à ses parents. Mais avant d’envoyer son courriel, Fiona tient à lui annoncer quelque chose à son tour : elle veut devenir un homme… (LA BORDÉE)

Cette comédie du Britannique Jon Brittain créée à Londres en 2015 est mise en scène par Édith Patenaude, assistée de Maude Boutin St-Pierre. Les personnages sont interprétés par Marie-Hélène Gendreau (Alice), Pascale Renaud-Hébert (Fiona/Adrien), Charles-Étienne Beaulne (Josh – ex-ami de coeur d’Alice et grand frère de Fiona) et Ariane Côté-Lavoie (Lelani – collègue de travail et amante d’Alice).

Quand on aime quelqu’un, aime-t-on son genre ou sa personne ? Notre identité profonde se confond-elle avec notre sexe ? Ce sont les questions importantes et actuelles que pose Rotterdam, cette comédie douce-amère, intelligente et sensible, qui a fait mouche.

« C’est vraiment ce que tu veux faire ? Tu veux devenir un homme ?
– Non, Alice… je veux seulement arrêter d’essayer d’être une femme. »

La pièce est si bien écrite qu’elle nous permet d’entrevoir la réalité complexe des transgenres. Et elle présente l’identité de genre en « opposition » à l’orientation sexuelle, plus connu par le public, cela permet à la fois de voir les liens étroits qui existes entre les deux et pourtant les différences à la fois dans le parcours personnel envers soi-même et envers les autres.

La question de la difficulté pour un couple de réagir et de résister  au coming-out trans d’un des membres et par la suite de sa transition, est rarement posée et est pourtant un problème qui se pose de plus en plus dans de nombreux couples. Cela interroge sur la limite de l’amour et du désir.

ROTTERDAM – 15 janv au 9 fév 2019

ROTTERDAMÀ l'affiche jusqu'au 9 février!Info/ billets : bit.ly/2wWoCjI Mise en scène et traduction : Édith PatenaudeTexte : Jon Brittain Interprètes : Marie-Hélène Gendreau, Pascale Renaud-Hébert, Ariane Côté Lavoie et Charles-Étienne Beaulne ——————–Vidéo : Pierre-Marc Laliberté

Posted by Théâtre La Bordée on Sunday, January 20, 2019

Les comédiens sont tous, mais je tiens à tirer mon chapeau aux deux actrices principales, Marie-Hélène Gendreau. Elle interprète une Alice anxieuse et perdue avec beaucoup de réalisme. Et Pascale Renaud-Hébert, qui incarne avec Fiona et son pendant masculin, Adrien avec le même talent.

Vous pourrez également apprécier la volonté pédagogique appréciable du Théâtre avec un lexique dans le hall d’entrée.

Les représentations ont lieu du 15 janvier au 9 février, du mardi au samedi. Les billets sont en vente sur le site Web de La Bordée (bordee.qc.ca) au prix de 31$ pour les 30 ans et moins, 36$ pour les 60 ans et plus, et 41$ pour les autres personnes (taxes et frais de service inclus).

Par Michel Hubert