was successfully added to your cart.

4 questions aux papas de Chez PapaPapou

By 30 novembre 2018 Culture, Témoignages

Youtube propose des chaînes qui parlent de tout. De comment réparer une fuite d’eau, à des critiques de films, en passant par des vidéos de maquillages. Aujourd’hui on parle de la première chaîne YouTube entièrement dédiée à l’homoparentalité : « ChezPapaPapou ». Les papas d’Arsène, Emil et Yo ont accepté de répondre à 4 questions de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec

Cette chaîne Youtube française est la création de Emil et Yo, couple marié et papas du Petit Arsène né par GPA éthique aux USA. Le premier est devant la caméra, pour notre plus grand plaisir, et le second derrière. On y retrouve des vidéos qui parlent du quotidien des papas avec bébé et des conseils  comme : Quand on parle dodo …, Quand on l’habille …, Quand on chante des berceuses …, Quand on cherche le prénom …, Quand on parle poussettes …, Quand on donne le bain, Quand on ouvre la couchee…  D’Autres sont plus humoristiques, d’autres encore plus culturels et informative concernant les livres ou dessins animés non genrés par exemple, et enfin quelques une plus engagés.

  • Alliance Arc-en-ciel de Québec : Pourquoi une chaîne youtube sur l’homoparentalité et comment vous est venu l’idée ?
  • Emil : On trouvait qu’il y avait assez peu de contenu sur l’homoparentalité sur YouTube, en dehors des querelles politiciennes ou des débats stériles. On voulait vraiment redonner la parole aux premières concernées : les familles homoparentales. Notre chaîne YouTube, c’est avant tout notre ressenti de deux papas gays.
  • Yo : Si ça peut permettre d’augmenter la visibilité de nos familles et faire reculer les préjugés, alors oui, c’est utile de transmettre notre expérience ! Ça nous tient à cœur de dire aux jeunes homos de ne pas enterrer leurs désirs de parentalité !

  • AAEC : La situation post-Mariage-pour-tous semble très compliquée en France, comment votre chaîne a été reçu autour de vous mais aussi sur Youtube et dans la société ?
  • Emil : Et YouTube s’est imposé comme outil logique de visibilité ! On reçoit quotidiennement des messages d’encouragements ou de remerciements qui nous motivent à continuer, pour dire que oui c’est possible aujourd’hui d’être gays et d’avoir des enfants. Même si c’est encore hélas en France un vrai parcours du combattant !
  • Yo : C’est vrai que 2013 demeurera pour tous les LGBT comme un souvenir douloureux. Mais en même temps, ces slogans infâmes et cette haine de rue nous ont paradoxalement boosté dans notre désir de devenir parents. Et face à cette désinformation véhiculée par les antis Mariage pour Tous, la meilleure des répliques était finalement de montrer notre bonheur familial.

  • Dans une de vos vidéos vous illustrez un passage avec des images de Justin Trudeau, le premier ministre canadien. Quelle est votre vision de la situation de homoparentalité, de la GPA et la PMA de la France vis à vis celle du Canada ? Et pouvez-vous nous parler des implications pour Arsène de sa naissance aux USA ?
  • Emil :  Justin Trudeau mouille la chemise pour combattre l’intolérance, défendre l’inclusivité et aider la communauté LGBT+. En France, on est à des années lumières de ça ! Sur la GPA et la PMA pour les couples de femmes, aujourd’hui c’est interdit en France alors que c’est légal, encadré éthiquement et médicalement au Canada depuis des dizaines d’années. En fait, le seul moyen de devenir parents quand on est homosexuel en France, c’est l’adoption, et encore, ça n’est possible que depuis 5 ans seulement, et ça reste très compliqué.
  • Yo : La naissance d’Arsène aux USA a compliqué l’obtention de sa nationalité et surtout de sa filiation. En effet, malgré plusieurs condamnations par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), la France persiste à trier les enfants de la République entre eux selon leur mode de conception, en refusant la transcription des actes de naissance des enfants nés de GPA à l’étranger.

  • Certaines vidéos parlent du quotidien et donnent des conseils pertinents qui parlent à tous les parents et tous les modèles de famille, d’autres sont plus engagées. Quels sont vos projets concernant l’orientation des vidéos ? Seront-elles plus engagées ?
  • Emil : Mais effectivement, notre chaîne YouTube s’adresse à tout le monde. Car nous mêmes, avant d’être des homoparents, on est d’abord des parents et au quotidien, les situations rencontrées, les questions posées sont évidemment les mêmes que dans toutes les familles ! Et oui, je pense que l’école nous réservera son lot de surprises et de nouvelles découvertes qu’il sera très intéressant de chroniquer. A part ça, on compte faire encore davantage d’interviews et de vidéos pédagogiques sur notre chaîne dans les prochains mois !
  • Yo : Oui, l’idée c’est d’allier des contenus divertissants, d’autres plus sérieux, des astuces, mais c’est avant tout d’exprimer le point de vue de deux papas sur leur parentalité en construction jour après jour.

L’Alliance Arc-en-ciel de Québec remercie Emil et Yo de leurs réponses, et signifie leur admiration pour ce travail de démystification important, et qui apporte un regard différent et neuf sur l’éducation des enfants qui peut intéresser toutes les familles. Les familles homoparentales sont comme les autres !

Par Michel Hubert