was successfully added to your cart.

« Les homophobes sont-ils des enculés ? » Un livre contre l’homophobie

By 5 janvier 2018Culture

Un livre satirique et humoristique qui prône le « il vaut mieux en rire plutôt qu’en pleurer ». Retournant les insultes, ce recueil de textes, de témoignages et de dessins de plus de 80 artistes veut rendre les homophobes ringards tout en étant un exutoire humoristique pour la communauté de la diversité sexuelle et de genre (DSG).

Ce livre nous vient de France et il aborde des thèmes qui vont entre autres, des clichés au coming-out, en passant par les zones rurales, l’homosexuel refoulé, l’éducation, et les hétéros bien entendus.

C’est Iconovox qui a lancé ce projet via un financement participatif. Succès total de l’opération même si les critiques ont été nombreuses. Le titre volontairement provocateur utilisant le mot « enculé », même pour le retourner contre les homophobes a cristallisé les désaccords. La question est posée dès l’avant-propos dans le livre. Ce terme est ici utilisé dans une forme interrogative pour justement questionner sur le propos homophobe  et peut-être permettre la déconstruction de l’insulte elle-même.

«Les homophobes sont-ils des enculés ? est un livre SATIRIQUE qui dénonce l’homophobie. Il illustre, liste et décrit des insultes envers les membres de la communauté de la DSG, et cela peut créer un malaise, c’est certain. Mais il le fait pour mieux les pointer du doigt. Si les textes et les dessins peuvent être drôles et émouvants autant que violents et cyniques, ils ne sont jamais complaisants face aux discriminations. Certains peuvent mettre mal à l’aise ou laisser place à mauvaise interprétation, c’est pourquoi au fil des pages des encarts, rédigés par SOS homophobie, ou un autre acteur du secteur associatif LGBT, précise et éclaire le sujet…

Plus de 80 artistes, qu’ils soient auteurs, dessinatrices et dessinateurs, ou humoristes ont participé à ce projet. Comme par exemple : Jean-Luc Roméro, Guillaume Meurice, Nadia Khiari, Tristan Lopin, Shirley Souagnon, Étienne Liebig, Brahim Naït-Balk, Luce Mondor, Emmanuelle Veil, François Rollin… pour les textes.
Adène, Aurel, Babouse, Christophe Besse, Cambon, Chereau, Chimulus, Coco, Decressac, Deligne, JY, Lacombe, Lasserpe, Lécroart, Lindingre, Nawak, Pakman, Pancho, Pessin, Pichon, Rousso, Samson, Sergio, Sié, Soulcié, Tastet, Tignous, … pour les dessins satiriques.
SOS homophobie, L’inter-LGBT, L’Autre Cercle, Flag ! , Paris Network, Les Dégommeuses, Mobilisnoo, David & Jonathan, Beit Haverim, Musulmans inclusifs de France… pour les partenaires associatifs.

Tristan Lopin, humoriste et youtuber nous propose par exemple un témoignage qui raconte un repas de famille dominical au cours duquel un oncle se dédouane d’être homophobe en disant : » Je ne suis pas homophobe, j’ai un neveu qu’est pédé comme un phoque » avant de faire une plaisanterie de mauvais goût. Dans un autre, reproduit ci-dessous, l’humoriste Guillaume Meurice qui oeuvre sur la radio France Inter, prends le contre-pied des homophobes, inversant les clichés.

L’intégralité des droits d’auteur des ventes de « Les homophobes sont-ils des enculés ? » sera reversée à l’association française SOS homophobie.

Ce livre, ses textes et ses dessins ne laissent pas sans réactions, l’humour satirique est dans la veine de Charlie Hebdo. Les dessins du regretté Tignous, malheureusement décédé lors de l’attaque terroriste du 7 janvier 2015 contre le journal, qui émaillent ce livre n’y sont pas un anodin. Si vous n’aimez pas l’humour de Charlie Hedbo, ce livre n’est pas pour vous et la réciproque est vraie. Cet humour cynique et malaisant n’est peut-être pas pour tout le monde, mais participe d’un ensemble plurielle d’action contre l’homophobie.

Le livre est commandable en ligne au prix 19 € ( approx. 26$)
https://editions.iconovox.com/livres/les-homophobes-sont-ils-des-encules/