Chaque année, l’Alliance Arc-en-ciel organise une série d’activités thématiques dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai. Une grande campagne de sensibilisation et de revendication s’organise et en collaboration avec les autres organismes LGBT+ de la région de Québec, l’Alliance Arc-en-ciel assume l’organisation d’activités (conférences, marches, actions de sensibilisation, cocktails, etc.) qui permettent de souligner l’importance de la Journée et de continuer la lutte pour le respect des droits humains fondamentaux.

La Fondation Émergence fait la promotion de cette journée et invite les organisations comme les individus à souligner cet événement dans leur milieu.  C’est un événement rassembleur et un moment de convergence des actions de lutte menées contre l’homophobie et la transphobie. Chaque année une campagne cible un enjeux des communautés LGBT.

Le thème de 2018, propulsé par la Fondation Émergence, est le droit des personnes LGBT dans le monde.

Chaque année, la condition des personnes LGBT tend à s’améliorer dans le monde. Des activistes et allié.es du monde entier ont permis ces progrès et y travaillent encore. Ces avancées ne sont cependant pas homogènes : dans de nombreux pays, il est encore dangereux d’afficher ses couleurs. Être soi-même ne devrait pas être un crime, pourtant c’est toujours le cas dans 72 états. Beaucoup de pays ont fait des progrès dans la dernière décennie, mais il reste énormément de travail pour assurer des droits fondamentaux à tous. C’est pourquoi la lutte contre l’homophobie et la transphobie doit continuer. (Source: Fondation Émergence)

Pour plus d’information sur la thématique, consultez le www.homophobie.org

Programmation 2018

Lancement du zine « Pas d'allure! » - Mardi 15 mai dès 17h

Quoi : Lancement et exposition du zine « Pas d’allure! » sous formule 5@7
Quand : Mardi 15 mai dès 17h
: Café Baya dans le Hall du Complexe Place Jacques Cartier – 320 rue Saint-Joseph Est, Québec (QC) G1K 8G5

Événement Facebookhttps://www.facebook.com/events/1974634122833433/

L’Alliance a une fois de plus voulu remplir sa mission d’éducation populaire et de sensibilisation du grand public de façon créative en créant cette année le zine « Pas d’allure! ». En voyageant au travers d’une multitude de formes d’arts littéraires et visuels, les lecteurs s’informeront et réfléchiront sur la thématique de l’intersectionalité* des discriminations des personnes racisées et des personnes de la diversité sexuelle et la pluralité des genres. Les œuvres présentées dans le document seront également exposées dans le hall du complexe Place Jacques-Cartier du 15 au 18 mai. Pour confirmer votre présence, rendez-vous sur l’événement Facebook.

*L’intersectionnalité repose sur la prémisse que l’identité de chaque individu est plurielle, c’est-à- dire qu’on ne peut la réduire à une seule composante. Pour reprendre la définition de Shield (2008), l’identité correspond aux différentes catégories dont un individu se déclare partie prenante. […] L’un des objectifs du concept d’intersectionnalité est de reconnaître l’existence d’identités plurielles et leurs interrelations, puisque « one category of identity, such as gender, takes its meaning as a category in relation to another category » (Shield, 2008 : 302). Tant Lykke (2010) que Shield (2008) insistent sur la nécessité d’étudier les catégories identitaires en relation les unes avec les autres, et non comme si ces différentes catégories s’empilaient les unes par-dessus les autres. (Source: Conseil québécois LGBT au http://www.conseil-lgbt.ca/AVS/Rapportfinal_AVS_cq-lgbt.pdf)

Atelier de Divergenres « Comment combattre la transphobie? » - Mercredi 16 mai à 19h

Quoi : Atelier « Comment combattre la transphobie? »
Quand : Mercredi 16 mai à 19h
: Sous-sol du Carrefour Cardijn – 435 rue du Roi, Québec (QC) G1K 2X1

Événement Facebookhttps://www.facebook.com/events/2021143731537891/

Cet atelier se veut une discussion sur les moyens qui peuvent être pris pour combattre la transphobie. Les animateurices de Divergenres dirigerons la discussion et apporterons aussi leur propres réponses. Cette soirée s’adresse à toustes, tant aux personnes transgenres, non-binaires, queers et non-conformes de genre, qu’aux personnes cisgenres.

Les règlements des ateliers de Divergenres sont disponibles à l’adresse suivante : https://divergenres.wordpress.com/reglements-des-ateliers/

Pour toutes questions, vous pouvez leur écrire au divergenres@gmail.com ou vous rendre sur leur page Facebook : www.facebook.com/divergenres

« Québec, Réveille! » émission spéciale à CKIA FM - Jeudi 17 mai à 6h

Quoi : Émission spéciale dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie
Quand : Jeudi 17 mai à 6h
: Québec, réveille! à CKIA 88,3 OU le site Web ou la page Facebook de CKIA pour des extraits en direct

Toute l’équipe de Québec, réveille!, émission matinale de CKIA, vous invite à écouter l’émission du 17 mai, une édition spéciale présentant des chroniques et invités en lien avec la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Pour écouter l’émission, rendez-vous sur le site Web de CKIA ou sur la page Facebook de Québec réveille pour voir des extraits en direct.

Conférence sur les réalités des personnes LGBTQ d'origine africaine et caribéenne - Jeudi 17 mai à 19h

Quand : Jeudi 17 mai à 19h
: Pavillon Louis-Jacques Casault à l’Université Laval, local 1630 – 1055 avenue du Séminaire, Québec (QC) G1V 0A6
Conférenciers : Brian Uwayo DUSHIME, Laurent Francis NGOUMOU et Louis-Georges TIN (invité spécial)

Événement Facebookhttps://www.facebook.com/events/383656578819036/

Une activité organisée par GRIS-Québec, l’Alliance Arc-en-ciel de Québec et l’Université Laval.

L’activité est rendu possible grâce à belairdirect et le Centre dentaire et d’implantologie J-F Lemelin.

Les enjeux et les limites liés à l’offre en santé et de services sociaux pour les personnes d’origine africaine et caribéenne LGBTQ+ est primordiale aujourd’hui. Ces populations, quand elles font partie de la diversité sexuelle et de genre en plus d’être issues de minorités ethnoculturelles, font face à une double stigmatisation. Le manque de visibilité médiatique, les problèmes liés à leur intégration sociale dans le milieu dans lequel elles vivent et les procédures d’immigrations sont autant de problèmes auxquels elles doivent faire face, auxquels elles doivent « doublement faire face ».

Cette conférence vise à faire un état des lieux de la réalité sociale des personnes noires LGBTQ+ dans le monde et d’identifier les éléments qui peuvent nous aider à optimiser leur intégration et à mieux adapter les services sociaux et de santé aux personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles et transgenres (LGBTQ+) d’origines africaines et caribéennes. Invité spécial: Louis-George Tin.

(Par ordre des interventions)

Brian Uwayo DUSHIME

Brian Uwayo Dushime est né en Tanzanie et est originaire du Rwanda. Après un baccalauréat français spécialisé en Mathématiques à la fin de ses études secondaires, il a opté pour un baccalauréat en Économie et Politique à l’Université de Montréal qu’il a complété en mai 2016. Brian Uwayo Dushime est co-fondateur de l’Association africaine de l’Université de Montréal et il est aujourd’hui président du conseil d’administration d’Arc-en-Ciel d’Afrique, organisme communautaire Afro-LGBTQ basé à Montréal. Il s’identifie en tant que personne non-binaire africaine, rwandaise et immigrante.

Il s’intéresse de plus en plus à la déconstruction des traumatismes et des micro-agressions subis par les personnes immigrantes et les personnes racisées. Son domaine d’expertise dans ses engagements est la communication, soit-elle par les réseaux sociaux, à travers l’événementiel ou la formation dans le domaine de la diversité sexuelle et de l’identité de genre dans les sociétés pré-coloniales africaines.

Laurent Francis NGOUMOU

Né au Cameroun, Laurent Francis NGOUMOU est titulaire d’un Master degree Social Work as Human Rights Profession obtenu en 2016 à l’Université Alice Salomon, à Berlin. Il est expert sur la question des Politiques de régulation du droit d’asile au sein de l’Union Européenne. Il est aussi titulaire d’un Master 1 en Sciences Politiques, spécialité Francophonie et mondialisation obtenu en 2012 à l’institut des relations internationales du Cameroun. Il est fondateur du mouvement Black Pride à Berlin, un mouvement qui a pour but d’améliorer la situation des Noirs (People of Color) dans la communauté LGBT de Berlin.

Laurent Francis NGOUMOU poursuit actuellement un doctorat en Travail social à l’Université Laval. Ses intérêts de recherche portent sur l’homophobie, le racisme, l’intégration sociale et l’exclusion des minorités sexuelles afro-caribéennes, principalement au sein des communautés en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord.

Louis-Georges TIN (invité spécial)

Né en Martinique, ancien élève de l’École normale supérieure, docteur ès lettres, Louis-Georges Tin est un intellectuel connu et reconnu. Il s’est notamment illustré par ses prises de position contre l’homophobie et contre le racisme. En 2005, il a fondé la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, aujourd’hui célébrée dans plus de 130 pays à travers le monde. Il est aujourd’hui président du CRAN, le Conseil Représentatif des Associations Noires, fédération qui lutte contre le racisme et le colonialisme.

Il a publié de nombreux ouvrages, qui ont été traduits dans plusieurs langues comme le Dictionnaire de l’homophobie, L’invention de la culture hétérosexuelle, Esclavage et réparations : comment faire face aux crimes de l’Histoire. Son engagement pour les droits humains a été couronné par plusieurs prix internationaux (Paris, Berlin, Stockholm, Moscou). Son action a changé la donne dans la lutte pour les Droits de l’Homme en France et dans le monde.

Les activités de l’Alliance Arc-en-ciel dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie 2018 sont supportées par: